François Allard

En 1964, alors que j'étais encore un enfant, ma mère a dû être opérée à coeur ouvert. Les médecins ne pouvaient l'opérer que si mon père recrutait 35 personnes et les amenait à l'hôpital située à 50 kilomètres de la maison afin qu'ils donnent de leur sang.

 

C'est peut-être l'étincelle qui m'a poussé à donner du sang pour la première fois vers l'âge de vingt ans. Aujourd'hui, 120 dons plus tard, je milite pour la promotion et le don de sang. Je me suis aussi inscrit au don de moelle osseuse et j'ai signé le consentement pour le don d'organes.

 

Peut-être qu'un jour, une personne qui en aura bénéficié, mettra un autre maillon à la chaîne et permettra de sauver des vies.

 

François Allard 

François

Membre ABDS depuis 2000

témoignages 

Encore une fois, merci de

 votre généreuse contribution!

ABDS facebook
ABDS google plus
ABDS RSS Feed
ABDS LinkedIn